La Chine  Notre agence vous permet de franchir les murailles ! 
Jusqu'à présent, seules les très grandes entreprises étrangères avaient accès au marché chinois. La loi économique de début 2005 ouvre les portes aux PME, PMI et petites entreprises.
C'est le moment pour les entrepreneurs de faire de vraies affaires.
 
 
 
Les faits :
 Une situation exceptionnelle

25 ans après l'engagement du processus de réforme, les résultats économiques chinois ont dépassé toutes les espérances.
Le PIB de la Chine a atteint 1467 Milliards US$ en 2003, ce qui place la Chine au 7ième rang mondial juste derrière l'Italie, et la France qu'elle va dépasser. Le PIB moyen par habitant atteint désormais 1100 US$, pour une population de 1 300 millions d'habitants officiellement, soit 20,7% de la population mondiale.
Les disparités sont toutefois très importantes, 200 millions d'habitants "seulement" ont un niveau de revenus suffisant pour leur permettre d'aborder la société de consommation.
 
Le potentiel de croissance est unique au monde. La Chine est déjà le premier producteur mondial dans de nombreux secteurs (acier, ciment, charbon, engrais, céréales, viandes, coton, habillement, chaussures, jouets, télévisions, téléphones portables, ordinateurs portables, appareils photo numériques, lecteurs de DVD, produits blancs ménagers, …).
 
Ouverte à l'investissement étranger, le pays est tout entier tourné vers un objectif prioritaire : la croissance.
La croissance du PIB chinois a atteint 9,1% en 2003, 9,25% en 2004 et devrait atteindre 8% en 2005.
Le gouvernement chinois prévoit une croissance du PIB d'un minimum de 7,5 % par an jusqu'en 2020.
 
La croissance touche principalement les villes des régions côtières, ce qui conduit à un accroissement important des écarts de niveau de vie entre les régions côtières et les régions intérieures, ce qui peut présenter à terme un risque d'explosion sociale.
 
La Chine bénéficie d'un réservoir de main d'oeuvre exceptionnel. 300 millions de Chinois de la campagne vont migrer vers les zones urbaines d'ici 10 ans. 
 
Une particularité du miracle chinois est le recours massif à l’investissement étranger, dès les premières étapes de la réforme industrielle. Démarrée au milieu des années 80 puis relancée en 1992, celle-ci cherche à utiliser au mieux les fonds et surtout le savoir-faire étranger en matière de gestion, d’approvisionnement et de distribution internationale.
 
L’acquisition accélérée de ces compétences, principalement à partir de la diaspora chinoise, puis de l’ensemble des industriels asiatiques et occidentaux, a fait gagner à la Chine un temps précieux.
En 2002 et 2003, la Chine continentale s'est placée au premier rang des pays d'accueil des investissements étrangers : 55 Milliards US$ de capitaux étrangers y ont été investis en 2003, un montant équivalent a été investi au cours des 10 premiers mois de 2004. 50% des capitaux étrangers seraient d'origine taiwanaise.
Les 550 milliards US$ de capitaux étrangers investis en Chine, rapporteraient 20 milliards US$ de dividendes par an et 30 à 35 milliards US$ de royalties et de licences par an.
 
Les entreprises à capitaux étrangers réalisent aujourd'hui 30% de la production industrielle et 54% du commerce extérieur.
 
La France exporte pour 4 Milliards € en Chine, et importe pour 12 Milliards € de Chine. La part de marché français est de 1,4% contre 5% pour les allemands, 16,8% pour les japonais, 8% pour les américains. 3500 PME-PMI françaises exportent vers la Chine.
 
La Chine est un pays émergent qui cherche des technologies à l'étranger et qui s'équipe pour produire afin de répondre à la demande de son marché intérieur, mais aussi pour exporter.
 
La Chine effraie comme concurrente, mais fait aussi peur comme partenaire devenu incontournable.
 
Le meilleur moyen d’accompagner cet essor consiste pourtant à tenter d’en comprendre la dynamique le faire jouer à l’avantage de la France, d'identifier la possibilité de partenariats "gagnant-gagnant" entre entreprises françaises de taille moyenne avec des entreprises chinoises pour vendre sur le marché chinois ou gagner en compétitivité sur les marchés tiers.
 
(source : Ministère de l'Economie Française)
 
 
 
Intelligence économique, accompagnement des entreprises en Chine, séjours linguistiques, offres de stages dans de grandes entreprises chinoises, formation en alternance, Recherche de partenaires, opportunités d'affaires, Pékin, Qingdao, Wuhan, Shanghai, Xinjiang
 
 Chinéco : Nos services
  
Qui sommes nous ? 
• Société de services, à capitaux mixtes, composée d'associés chinois et français, nous nous appuyons en Chine sur un réseau relationnel de correspondants chinois, acteurs à différents niveaux dans les domaines universitaires, administratifs, économiques et techniques.    
 
En quoi pouvons nous vous être utile ?
 
• Accompagnement
• Organisation de séjours linguistiques
• Offres de stages et d'emplois
 

• Avec un siège chinois à Pékin et des agences dans plusieurs provinces chinoises, nous sommes en mesure de vous apporter une qualité de services exceptionnelle.
 

• Les intérêts de chacun des associés, partagés entre la France et la Chine, permettent de vous garantir ce qui fait défaut généralement dans les relations entre la Chine et les pays étrangers : la certitude pour les étrangers que nous sommes capables d'obtenir des informations pertinentes et de nouer des relations industrielles et commerciales équilibrées et fiables.
 
• Nos prestations intègrent la recherche d'informations sectorielles, la réalisation d'études, la recherche de partenaires financiers, l'accompagnement sur le terrain, l'assistance pour les démarches administratives, l'assistance pour les démarches commerciales, la recherche d'affaires, de clients ou de fournisseurs, l'assistance dans les négociations, le recrutement de personnels chinois, l'assistance pour la formation, et plus généralement toutes les facilités pour vous accompagner dans votre business ...
 
A qui nous adressons nous ?
• Plusieurs cabinets d'étude internationaux fournissent des services d'information et d'accompagnement. Basés principalement à Shanghai et à Canton, ils ont une expérience naturelle du travail avec les entreprises internationales, seuls habilités jusqu'à présent à intervenir sur le territoire de la Chine continentale.   
 
Notre agence est essentiellement orientée pour apporter des services aux PME, PMI et aux investisseurs  - dont les moyens humains et financiers ne sont pas au même niveau que ceux des grands groupes.
 
• Notre agence est également présente dans des régions actuellement moins développées que la ZES de Shenzhen ou la ville de Shanghai. Dans les provinces du Shandong (Qingdao) ou du Hubei (Wuhan) ou du Xinjiang (grand comme 3 fois la France), d'énormes opportunités d'affaires existent pour les sociétés françaises.  
 
Les bonnes idées

• Si vous avez un projet, ou si une de nos offres d'affaires est susceptible de vous intéresser, la première bonne idée est de nous contacter .
 
• La seconde bonne idée est de penser que les chinois aiment bien les Français et que les petites et moyennes entreprises étrangères sont bienvenues en Chine.
 
• La troisième bonne idée est de vous convaincre que les écarts culturels sont très importants entre les deux pays. Il nous semble judicieux de confier aux chinois sur place les affaires à traiter entre chinois, tandis que vous traiterez vos affaires avec vos correspondants français, dont ils sont associés.
 
• Enfin, la très bonne idée est de se rendre compte par vous même de ce qu'est la Chine d'aujourd'hui. Notre agence peut vous organiser un déplacement touristico-professionnel sur mesure, hors les sentiers battus par les groupes organisés.
 
 
Bureaux de Chinéco à Pékin